Déploiement

Décompressez l’archive dans le répertoire de votre serveur.

I. Architecture des dossiers

folder architecture

1.app

Dossier contenant les sources propre à votre projet.

2. public

Dossier content les ressources publiques de votre application (Fichiers CSS, JS, Images, etc…) c’est le seule dossier accessible depuis l’extérieur.

3. supplier

Dossier contenant les bibliothèques utilisées par votre application.

4.storage

Dossier contenant les données utilisé par votre application (configuration, cache, traductions, log, etc…).

5. Index.php

Point d’entrée de l’application

II. Configuration de base

1. Configuration principale

Ouvrez le fichier « storage/config/main.json ». Ce fichier contient les configurations de base de votre application.

main.json
{
    "dao_source": "pdo",
    "cookie_iv": "2f57912d7bd53cc6f8e8af813c8d738a",
    "cookie_key": "ra51pnvb",
    "default_lang": "en",
    "dev_mode": true,
    "app_installed": false,
    "ssl_enabled": false
}

a. dao_source

Représente le nom du principal support d’accès aux données.

b. cookie_iv

Représente l’une des clés utilisées pour crypter les cookies.

c. cookie_key

Représente l’une des clés utilisées pour crypter les cookies. Elle est aussi utilisée pour crypter les mots de passes.

d. default_lang

Représente la langue par default.

e. dev_mode

Indique si vous êtes en mode développeur ou pas.

F. app_installed

Indique que l’application est installée.

 

2. Configuration de la base de données

Ouvrez le fichier «storage/config/db.json». Ce fichier contient les informations de configuration de votre base de données.

db.json
{
	"host": "localhost",
	"user": "root",
	"password": "",
	"database": "corefw",
	"table_prefix": "msk_"
}

 

a. host

Représente l’adresse du serveur de base de données

b. user

Représente le nom d’utilisateur.

c. password

Représente le mot de passe.

d. database

Représente le nom de la base de données.

e. table_prefix

Représente le préfix des tables.

f. driver

Représente le nom du driver de base de données. La valeur par défaut est « mysql ». Les valeurs possibles sont oracle, pgsql, etc…

g. dsn

Représente le dsn complet d’accès à la base de données. Ce champ est facultatif. Car les informations précédentes seront utilisées pour créer le dsn. Ce champ peut être utile au cas où vous voulez utiliser un driver qui n’utilise pas les informations précédentes (Par exemple sqllite, odbc).

3. Configuration des sous applications

Ouvrez le fichier «storage/config/sub_apps.jsonOuvrez le fichier « storage/config/sub_apps.json ». Ce fichier contient les informations de configuration des sous applications disponibles (Front office, Back office, API, etc…).

 

sub_app.json
{
	"FRONT": {
		"url_path": "",
		"lang_in_url": true
	}
}

 

Dans ce fichier, la clé représente le nom de la sous application (FRONT, ADMIN, API, etc…).

a. url_path

Représente le chemin relatif (par exemple admin, api) permettant d’accéder à la sous application. Le chemin complet sera sous la forme {baseUrl}/{url_path} où baseUrl représente l’url de base par exemple http:localhost/muuska ou https: www.domain.com.

Exemple de chemin complet: http: localhost/muuska/admin (où url_path = admin), http: localhost/muuska/api (où url_path = api), http: localhost/muuska (où url_path est vide), https: www.domain .com/admin.

b. lang_in_url

Indique si la langue doit être ajoutée dans l’URL finale ou pas. Si la valeur de ce champ est true, le chemin complet sera sous la forme {baseUrl}/{url_path}/{lang} où lang représente le code de la langue.
Exemple de chemin complet : http:localhost/muuska/admin/en (où lang = en), http:localhost/muuska/admin/fr (où lang = fr), http:localhost/muuska/admin (où lang est vide), https:www.domain.com/fr (où url_path est vide et lang = fr).

c. host

Permet de définir une adresse spécifique pour la sous application. Vous pouvez par exemple utiliser un sous domaine comme host de votre sous application (admin.domain.com, api.domain.com).

d. authentication_required

Indique si la vérification des droits d’accès est activée.

e. access_checking_required

Indique si la vérification des droits d’accès est activée.

f. cookie_lifetime

Représente le nombre d’heure pendant lesquelles les cookies du visiteur seront conservés.